Portugal Colonial - La Bourse de Paris repart à la baisse en attendant la BCE

Euronext
AEX 0.7% 880.92
BEL20 0.43% 3907.49
PX1 0.17% 8119.61
ISEQ -0.48% 10018.17
OSEBX 0.76% 1350 kr
PSI20 -0.44% 6563.71
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 2.98% 2093.61
N150 0.08% 3372.62
La Bourse de Paris repart à la baisse en attendant la BCE
La Bourse de Paris repart à la baisse en attendant la BCE

La Bourse de Paris repart à la baisse en attendant la BCE

La Bourse de Paris repartait à la baisse jeudi matin après trois séances de rebond, les yeux rivés sur une réunion majeure de la Banque centrale européenne au lendemain de l'annonce d'une inflation record en zone euro et de déceptions causées par des géants américains du numérique.

Taille du texte:

Après une ouverture à l'équilibre, l'indice CAC 40 abandonnait 0,18%, soit 13,13 points, à 7.102,14 points à 09H23.

Le taux d'inflation dans la zone euro a battu un nouveau record en janvier, à 5,1% sur un an, un niveau historique qui dépasse très largement le consensus et les anticipations d'inflation de la Banque centrale européenne (BCE).

"La pression sera donc maximale sur les épaules de Christine Lagarde qui ne songe toujours pas à enlever le mot transitoire lorsqu’il s’agit de qualifier l’inflation", John Plassard, spécialiste en investissement chez Mirabaud.

Pourtant aucun changement de politique monétaire n'est attendu, contrairement aux Etats-Unis, où la Réserve fédérale a presque acté une hausse des taux directeurs en mars sans en fixer précisément les contours.

"Une chose est claire: plus la BCE attend avant d'agir pour dompter l'inflation, plus elle devra retirer rapidement son soutien monétaire", prévient Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote.

Un resserrement monétaire brutal risque de porter un coup à la croissance économique et de faire décrocher les marchés financiers.

La Banque d'Angleterre (BoE), quant à elle, pourrait décider jeudi de remonter à nouveau son taux directeur pour contrer une inflation qui flambe et agirait ainsi plus vite que la BCE et la Fed, estiment des analystes.

Par ailleurs, les résultats de Meta et les prévisions de Spotify ont déçu après la clôture new-yorkaise faisant plonger leur titre respectivement de plus de 22% et de plus de 10% dans les cotations post-séance. Les investisseurs attendent désormais la publication des résultats d'Amazon après la clôture de Wall Street.

Dassault Systèmes prévoit moins large en 2022

Le champion français du logiciel pour l'industrie Dassault Systèmes (-1,43% à 42,40 euros dans les premiers échanges) a vu son bénéfice net augmenter de 27%, à près d'un milliard d'euros, en 2021, année de rebond, et s'attend pour 2022 à une nouvelle augmentation, moins forte cependant.

Résultats record pour Publicis en 2021

L'action Publicis gagnait 1,92% à 62,48 euros après que le géant français de la communication a enregistré des résultats record en 2021, surpassant sa performance de 2019, soit avant la crise sanitaire, grâce à ses investissements technologiques.

A.Seabra--PC