Portugal Colonial - Après les navires russes et américains, un bateau de guerre canadien à Cuba

Euronext
AEX -0.22% 914.97
BEL20 0.13% 4038.15
PX1 -0.31% 7598.63
ISEQ 0.42% 9406.6
OSEBX -0.39% 1446.85 kr
PSI20 -0.09% 6854.32
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 0.47% 2398.23
N150 -0.35% 3385.69
Après les navires russes et américains, un bateau de guerre canadien à Cuba
Après les navires russes et américains, un bateau de guerre canadien à Cuba / Photo: YAMIL LAGE - AFP

Après les navires russes et américains, un bateau de guerre canadien à Cuba

Un navire de guerre canadien, le "HMCS Margaret Brooke", a accosté vendredi à Cuba, où deux sous-marins nucléaires, l'un russe et l'autre américain, sont également arrivés cette semaine.

Taille du texte:

Le vaisseau canadien est arrivé dans la matinée au port de La Havane, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Il s'agit de "la première visite de la Marine royale canadienne à La Havane depuis 2016", a indiqué le Commandement des opérations interarmées du Canada sur sa page Facebook.

Cette visite, qui doit se poursuivre jusqu'à lundi, marque la "reconnaissance de la relation bilatérale de longue date" entre les deux pays, a ajouté le commandement canadien.

Mercredi, le sous-marin russe à propulsion nucléaire "Kazan" est arrivé dans le port de la capitale cubaine, accompagné de la frégate Amiral Gorshkov, ainsi que d'un pétrolier et d'un remorqueur.

"Aucun des navires n'est porteur d'armes nucléaires" et ils ne représentent pas "une menace pour la région", avait indiqué la semaine dernière le ministère cubain des Forces armées révolutionnaires (Minfar).

L'arrivée de ce bataillon naval à quelque 150 km des côtes de Floride intervient sur fond de tensions croissantes entre les États-Unis et la Russie en raison de la guerre en Ukraine.

Un sous-marins nucléaire américain se trouve également à Cuba, a annoncé jeudi le Pentagone. Le sous-marin nucléaire d'attaque USS Helena se trouve dans la baie de Guantanamo, la base américaine navale sur l'île, "dans le cadre d'une visite de routine", a déclaré le commandement Sud des Etats-Unis.

Les Etats-Unis ont fait savoir qu'ils surveillaient l'évolution de la situation à Cuba mais déclaré que le déploiement des bâtiments russes ne représentait pas de menace directe.

Durant la Guerre froide, Cuba était l'alliée de l'URSS. La découverte de missiles soviétiques à Cuba en 1962 avait déclenché une grave crise qui avait failli dégénérer en guerre entre les Etats-Unis et l'Union soviétique.

M.A.Vaz--PC