Portugal Colonial - NBA: Embiid et les 76ers dominent Giannis et les Bucks, Doncic est en feu

Euronext
AEX 0.56% 928.19
BEL20 0.85% 3865.43
PX1 0.76% 7628.8
ISEQ 0.71% 9498.6
OSEBX 0.68% 1403.06 kr
PSI20 0.78% 6570.95
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 0.41% 2076.09
N150 1.19% 3337.31
NBA: Embiid et les 76ers dominent Giannis et les Bucks, Doncic est en feu
NBA: Embiid et les 76ers dominent Giannis et les Bucks, Doncic est en feu

NBA: Embiid et les 76ers dominent Giannis et les Bucks, Doncic est en feu

Plus que jamais candidat au titre de MVP, Joel Embiid a remporté le duel de costauds l'opposant à Giannis Antetokounmpo et Philadelphie s'est imposé à Milwaukee (123-120), jeudi en NBA, pendant que Luka Doncic prenait encore feu avec Dallas, vainqueur à La Nouvelle-Orléans.

Taille du texte:

Avec 42 points, à 14/21 aux tirs, 14 rebonds et 5 passes, Embiid a été prépondérant au succès de son équipe, qui a montré un tout autre visage, conquérant, que lors de l'humiliation subie mardi à domicile face à Boston (135-87).

"Cette défaite... ça craint. Nous avons beaucoup appris de ça. Ce soir, nous devions retrouver notre jeu et envoyer un message", a commenté le pivot camerounais.

En face, le "Greek Freak" (le monstre grec) a répondu présent (32 pts, 11 rbds, 9 passes, 3 interceptions) et c'est lui qui s'est démultiplié dans le dernier quart-temps, en marquant la moitié de ses points pour tenter de forcer le destin, alors que les Bucks ont compté 15 unités de retard avant la pause.

Mais si Jrue Holiday (24 pts) a été présent pour l'aider, Khris Middleton a péché à longue distance avec un 0/5 dans le money-time (2/12 au final, 19 pts), au désarroi de Bucks qui glissent au 5e rang à l'Est, laissant la 3e place aux Sixers.

Plus tôt, Miami a repris les commandes de cette conférence, avant le break du All-Star Game qui aura lieu ce week-end à Cleveland, avec une victoire (111-107) après deux prolongations à Charlotte (9e), gâchant l'anniversaire du propriétaire des Hornets, Michael Jordan, 59 ans.

Le légendaire "MJ", roi du money-time du temps de sa splendeur, a sûrement vibré quand Miles Bridges (29 pts, 11 rbds) a répondu deux fois à Jimmy Butler (15 pts, 10 rbds, 8 passes) pour garder les siens en vie, dans la dernière minute du second "overtime" .

- Les Nets rechutent -

Mais Kyle Lowry (25 pts, 9 rbds) et Duncan Robinson (21 pts) ont ensuite climatisé le Spectrum Center, où Montrezl Harrell s'est démené en vain (24 pts, 8 rbds).

En back-to-back, 24 heures après leur come-back victorieux chez les Knicks (111-106) en effaçant 28 points de retard, les Nets ont manqué de jus et se sont inclinés sur leur parquet face aux Wizards (117-103), qui leur ont infligé un 39-25 dans le dernier quart-temps.

Ce sont les remplaçants qui ont fait la différence pour Washington, puisqu'ils ont inscrit plus de la moitié des points de l'équipe, 65, dont vingt pour le seul Rui Hachimura.

Toujours privé de Kevin Durant (genou) et Kyrie Irving (interdit de jouer à New York car non vacciné), Brooklyn a aussi dû s'en remettre à son banc (53 unités), Patty Mills ayant été le plus actif chez les titulaires (22 pts).

Après ce revers, le 12e en 14 matches, les Nets demeurent 8e et les Wizards 11e.

A l'Ouest, Luka Doncic, irrésistible ces derniers jours, a encore fait des siennes en passant 49 points aux Pelicans, qui ont largement contribué au succès des Mavericks (125-118).

Le prodige slovène a inscrit 19 pions dans le premier quart-temps, conclu sur un "buzzer-beater", une banderille envoyée derrière l'arc à la sirène. Il a fini avec un 17/35 aux tirs (15 rbds, 8 passes). Sur les quatre derniers matches, il tourne à 41 points de moyenne, avec une pointe à 51 (record personnel) réussie il y a une semaine contre les Clippers.

Malgré tout, Dallas (5e) s'est fait peur en fin de match, car La Nouvelle-Orléans (12e), portée par CJ McCollum (38 pts, 7/10 derrière l'arc), est revenue à quatre longueurs à 37 secondes du terme, après en avoir compté 24 de retard au 3e quart-temps.

F.Moura--PC