Portugal Colonial - JO-202: les Russes pour un doublé, la Finlande pour une première en hockey sur glace

Euronext
AEX 0.56% 928.19
BEL20 0.85% 3865.43
PX1 0.76% 7628.8
ISEQ 0.71% 9498.6
OSEBX 0.68% 1403.06 kr
PSI20 0.78% 6570.95
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 0.41% 2076.09
N150 1.19% 3337.31
JO-202: les Russes pour un doublé, la Finlande pour une première en hockey sur glace
JO-202: les Russes pour un doublé, la Finlande pour une première en hockey sur glace

JO-202: les Russes pour un doublé, la Finlande pour une première en hockey sur glace

Les Russes, champions olympiques en titre, viseront une deuxième médaille d'or consécutive en hockey sur glace dimanche contre la Finlande, qui espère enfin monter sur la plus haute marche du tournoi masculin à Pékin.

Taille du texte:

L'équipe russe a dû attendre la séance de tirs au but pour venir à bout de la Suède (2-1) dans la deuxième demi-finale vendredi. Quelques heures plus tôt, les Finlandais avaient battu plus facilement la Slovaquie (2-0), tombeuse surprise en quart des États-Unis.

Russes et Finlandais faisaient figure de favoris dans un tournoi privé, comme en 2018, des stars de la NHL, retenues par leurs franchises pour rattraper les matches déplacés en raison de la pandémie de Covid-19.

Le Canada et les États-Unis ont été particulièrement handicapés par ces absences, chutant tous deux dès les quarts, respectivement contre la Suède et la Slovaquie.

Cette dernière, Petit poucet de ce dernier carré, n'a pas réussi à prendre en défaut vendredi la solide défense finlandaise malgré les efforts de son prodige de 17 ans Juraj Slafkovksy, comeilleur buteur du tournoi olympique.

Menés au bout d'un quart d'heure après un but de Sakari Manninnen (1-0), les Slovaques ont même tenté la supériorité numérique en sortant leur gardien de but dans la dernière minute de la partie. Le pari a échoué et Harri Pesonen a plié l'affaire en marquant dans la cage vide à quelques secondes du terme (2-0).

"C'est énorme pour chacun d'entre nous, en tant qu'équipe et en tant que pays de hockey", a déclaré Harri Sateri.

La Finlande, triple championne du monde (1995, 2011, 2019), espère enfin remporter l'or olympique après avoir décroché l'argent en 1988 et 2006 et le bronze à quatre reprises (1994, 1998, 2010, 2014).

Les Russes, eux, ont souffert contre la Suède, malgré l'ouverture du score par Slepyshev au tout début du deuxième tiers-temps (20:15).

Lander a d'abord égalisé à un quart d'heure de la fin du temps réglementaire (46:22) et dans la séance de tirs au but, les Suédois ont d'abord été plus efficaces mais Yakovlev a égalisé, Fedorov a ensuite stoppé les dernières tentatives adverses et Gritsyuk a délivré les siens.

En finale, les Russes pourront compter sur leur expérience de 2018, puisque plusieurs joueurs faisaient déjà partie de l'équipe médaillée d'or à Pyeonchang, en battant l'Allemagne en finale.

T.Vitorino--PC