Portugal Colonial - Tour des Alpes-Maritimes et du Var: Wellens s'offre Quintana et fait coup double dans la 2e étape  

Euronext
AEX -0.77% 924.61
BEL20 -0.97% 3868.77
PX1 -1.99% 7708.02
ISEQ -1.35% 9550.51
OSEBX -1% 1400.14 kr
PSI20 -1.44% 6565.74
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 1.2% 2106.95
N150 -2.14% 3366.05
Tour des Alpes-Maritimes et du Var: Wellens s'offre Quintana et fait coup double dans la 2e étape

 
Tour des Alpes-Maritimes et du Var: Wellens s'offre Quintana et fait coup double dans la 2e étape  

Tour des Alpes-Maritimes et du Var: Wellens s'offre Quintana et fait coup double dans la 2e étape  

Malgré la démonstration de Nairo Quintana dans le col d'Eze, le Belge Tim Wellens (Lotto-Soudal) a remporté samedi la 2e étape du Tour des Alpes-Maritimes et du Var cycliste, Puget-Théniers - La Turbie (149,1 km) dans les Alpes-Maritimes, et pris les commandes du classement général.

Taille du texte:

Grappillant doucement mais sûrement son retard sur le grimpeur andin, il a fini par le rejoindre à trois kilomètres du but avant de le battre au sprint sur les hauteurs embrumées de la Principauté de Monaco.

Loin derrière ce mano a mano, le Français Valentin Madouas (Groupama-FDJ) a pris la troisième place à 25 secondes, pendant que son coéquipier Thibaut Pinot, lâché bien plus tôt, terminait à près de sept minutes.

Lors de cette froide journée nuageuse dans l'arrière-pays niçois, Wellens a pu compter sur le soutien d'un coéquipier de luxe, Caleb Ewan. Le sprinteur australien, vainqueur vendredi à La Seyne-sur-Mer (Var), a promené son maillot jaune de leader en tête de peloton jusqu'à 14 kilomètres de l'arrivée. Chasseur derrière une échappée de cinq coureurs puis funambule dans la descente du col de Châteauneuf (km 118), il a réduit le peloton à peau de chagrin avant de s'écarter.

Quintana a porté son attaque dès les premières rampes très abruptes du col des Quatre Chemins, un prélude au col d'Eze. Il a été rejoint tardivement et furtivement par Guillaume Martin (Cofidis), qui n'a pu suivre le rythme.

A l'inverse, Wellens a profité des derniers kilomètres plus roulants pour recoller au Colombien, et lui ravir sous le nez la victoire d'étape et le maillot de leader.

Le match Wellens-Quintana n'est pas fini pour autant. Pour départager les deux hommes, classés dans le même temps, il a fallu prendre en compte leurs places sur les deux premières étapes (12e et 1er pour le Belge, 17e et 2e pour le Colombien).

Et il reste encore une troisième et dernière journée difficile à cerner dimanche, entre Villefranche-sur-Mer et Blausasc dans les Alpes-Maritimes. Elle s'annonce nerveuse et courte (112,6 km), avec pour difficulté majeure le col de Saint-Roch (2e cat.) à 32 kilomètres du but.

R.J.Fidalgo--PC