Portugal Colonial - Strade Bianche: Pogacar en démonstration

Euronext
AEX 0.1% 915.21
BEL20 -0.15% 3969.92
PX1 -0.09% 8094.97
ISEQ -0.49% 10071.84
OSEBX -0.11% 1423.46 kr
PSI20 -0.35% 6900.34
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 0.51% 2045.74
N150 0.36% 3509.44
Strade Bianche: Pogacar en démonstration
Strade Bianche: Pogacar en démonstration

Strade Bianche: Pogacar en démonstration

Une insolente démonstration: Tadej Pogacar a survolé samedi les Strade Bianche, la classique italienne qui emprunte des chemins empierrés, pour s'imposer sur la piazza del Campo de Sienne après une échappée solitaire de plus de 50 kilomètres.

Taille du texte:

Double vainqueur du Tour de France, Pogacar a repoussé à son suivant, l'Espagnol Alejandro Valverde (41 ans), à une quarantaine de secondes au coeur de la ville médiévale de Sienne. Le Danois Kasper Asgreen a pris la troisième place au terme des 184 kilomètres de cette course de création récente (2007) mais très prisée dans le peloton.

Pogacar a été pris dans une maxi-chute qui a concerné une partie du peloton à une centaine de kilomètres de l'arrivée. Mais il a pu poursuivre la course tout comme le champion du monde Julian Alaphilippe, auteur d'une spectaculaire cabriole.

Sans crainte de la distance le séparant de l'arrivée, le Slovène est passé à l'attaque dans un long secteur de graviers pour s'assurer un avantage de près d'une minute et demie sur le peloton, avec l'Espagnol Carlos Rodriguez intercalé.

S'il a perdu une trentaine de secondes sur ses premiers poursuivants avant les 20 derniers kilomètres, il a géré ensuite l'écart tant sur les secteurs empierrés que sur le bitume. Il s'est même offert le luxe de taper dans la main de l'un de ses supporters au pied de la rampe finale.

- La razzia de l'équipe UAE -

"C'est incroyable !", a relativisé le vainqueur sortant du Tour par rapport à sa supériorité. "J'étais tout le temps en train de regarder derrière où étaient les autres, c'était vraiment très intense".

Interrogé sur son attaque lointaine, il a expliqué: "J'ai essayé de donner le maximum et personne n'a pu suivre. Alors j'ai continué..."

"J'ai du mal à réaliser", a-t-il ajouté. "C'est la première fois que je fais quelque chose de ce genre. Mais, dans le cyclisme, on ne sait jamais comment cela va tourner".

En l'absence des deux précédents lauréats (Wout van Aert en 2020, Mathieu van der Poel en 2021), Pogacar a réalisé un numéro comparable à ceux du Suisse Fabian Cancellara dans les classiques pavées du début des années 2010, de van der Poel et van Aert plus récemment.

Vainqueur l'an dernier de deux des cinq "monuments" (Liège-Bastogne-Liège, Tour de Lombardie), il a prévu de courir cette saison quatre de ces grandes classiques, la prochaine étant Milan-Sanremo le 19 mars.

A 23 ans, le Slovène a remporté son 4e succès de l'année. Dès sa première course, il a dominé l'UAE Tour, avec deux victoires d'étape dans les deux arrivées au sommet, et a donc enchaîné avec les Strade Bianche, une course qu'il disputait pour la quatrième fois (30e en 2019, 13e en 2020, 7e en 2021).

Pogacar a poursuivi la razzia de l'équipe UAE qui a triomphé tout au long de la semaine. Après l'Italien Matteo Trentin dans le GP Samyn en Belgique, la formation émiratie dirigée par Matxin Fernandez a réalisé mercredi un triplé dans le Trophée Laigueglia, une semi-classique italienne.

L.Henrique--PC