Portugal Colonial - XV de France: des Bleus "made in New Zealand" face à l'Italie

Euronext
AEX -0.04% 883.45
BEL20 0.34% 3850.04
PX1 -0.16% 8010.83
ISEQ -0.92% 9891.51
OSEBX 1.54% 1376.17 kr
PSI20 0.65% 6337.43
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK -0.55% 2105.48
N150 0.01% 3360.4
XV de France: des Bleus "made in New Zealand" face à l'Italie
XV de France: des Bleus "made in New Zealand" face à l'Italie

XV de France: des Bleus "made in New Zealand" face à l'Italie

On prend (quasi) les mêmes et on recommence ? Pour sa première équipe du Tournoi des six nations 2022, annoncée vendredi, le sélectionneur du XV de France Fabien Galthié devrait s'appuyer sur une vaste majorité des vainqueurs des All Blacks en novembre.

Taille du texte:

Un peu plus de deux mois après le succès historique (40-25) sur les Néo-zélandais au Stade de France, treize des quinze titulaires de ce match devraient retrouver leur place pour lancer le Tournoi, dimanche face à l'Italie, première étape sur la route d'un Grand Chelem inédit depuis 2010.

Les incertitudes autour des deux stars Antoine Dupont et Romain Ntamack, touchées par le Covid-19, semblent levées: la charnière 100% toulousaine, si efficace depuis les débuts de l'ère Galthié, devrait être reconduite pour la neuvième fois depuis la fin du Mondial-2019.

Et tant pis si le demi de mêlée et capitaine n'a plus joué entre le 11 décembre et samedi dernier face au Racing 92 en Top 14, touché par la pandémie et une blessure à un genou. Difficile de se passer du meilleur joueur du monde qui a, semble-t-il, montré de belles choses à l'entraînement cette semaine.

Interrogé sur les revenants, Gaël Fickou s'était d'ailleurs montré confiant: "Ce sont des mecs qui ont énormément d'expérience, qui ont beaucoup joué sous ce maillot. Ils amènent un gros plus. Ce sont des gars très professionnels, ils sont toujours en pleine forme: on ne doute pas de leurs capacités à être au même niveau que ceux qui sont là depuis déjà une semaine, voire dix jours", avait expliqué le centre du Racing 92.

- Pari Woki -

Les lignes arrières devraient d'ailleurs être identiques à celles qui avaient roulé sur la Nouvelle-Zélande, avec le Perpignanais Melvyn Jaminet à l'arrière ou le Clermontois Damian Penaud et le Toulonnais Gabin Villière sur les ailes.

Profitant de la méforme de Virimi Vakatawa, remis à disposition du Racing 92 en milieu de semaine, le Rochelais Jonathan Danty devrait retrouver également sa place au centre, aux côtés de Fickou, capitaine de la défense.

Les principaux changements vont concerner les avants, à commencer par le poste de talonneur où Julien Marchand retrouve le maillot N.2, abandonné sur blessure à son coéquipier Peato Mauvaka à l'automne.

A ses côtés, Mohamed Haouas, préoccupé par son procès pour cambriolages prévu vendredi, devrait être remplacé par le colosse de La Rochelle Uini Atonio, moins mobile que Demba Bamba mais qui apporte plus de stabilité en mêlée.

Enfin, Cameron Woki semble également parti pour conserver son inhabituelle place en deuxième ligne. Le troisième ligne de l'UBB avait brillé contre les All Blacks au point, visiblement, de convaincre le staff des Bleus de le conserver dans la cage.

Finalement, la principale surprise vient de la troisième ligne, au sein de laquelle le Lyonnais Dylan Cretin, un des meilleurs sauteurs du Top 14, devrait débuter. Ce serait sa première titularisation en Bleu depuis la tournée australienne.

Capitaine de cette tournée estivale, Anthony Jelonch devrait être aligné aux côtés de Gregory Alldritt.

Le XV de France, donné grand favori de la compétition, démarre le Tournoi des six nations 2022 face à l'Italie, qui court toujours après son premier succès depuis 2015.

Les Bleus n'ont plus remporté le Tournoi depuis 2010.

Equipe probable face à l'Italie: Jaminet - Penaud, Fickou, Danty, Villière - (o) Ntamack, (m) Dupont (cap.) - Jelonch (ou Woki), Alldritt, Cretin - Willemse, Woki (ou Le Roux) - Atonio (ou Bamba), Marchand, Baille

V.F.Barreira--PC