Portugal Colonial - XV de France: les Bleus sans Galthié mais avec Dupont et Ntamack

Euronext
AEX -1.28% 872.77
BEL20 -1.08% 3812.12
PX1 -1.72% 7906.63
ISEQ -0.87% 9812.57
OSEBX -0.56% 1354.12 kr
PSI20 -0.63% 6229.41
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 0.94% 2125.31
N150 -1.14% 3319.2
XV de France: les Bleus sans Galthié mais avec Dupont et Ntamack
XV de France: les Bleus sans Galthié mais avec Dupont et Ntamack

XV de France: les Bleus sans Galthié mais avec Dupont et Ntamack

Un premier match sans sélectionneur en tribunes. Les Bleus lancent le Tournoi des six nations 2022 dimanche face à l'Italie, privés de Fabien Galthié mais avec des garanties offertes par les succès de l'automne et le retour de leurs stars, Antoine Dupont et Romain Ntamack.

Taille du texte:

Deux mois après avoir roulé sur les All Blacks (40-25), le XV de France reprend sa marche en avant avec une première étape a priori à sa portée: la Squadra Azzurra, éternelle cuillère de bois du Tournoi, qui court après son premier succès dans la compétition depuis 2015.

Les Bleus comme sur des roulettes? Patatras, la préparation a été perturbée vendredi par l'annonce par la Fédération française de rugby que le sélectionneur Fabien Galthié, testé jeudi puis vendredi, était positif au Covid.

Un quatrième cas après ceux de Pierre Bourgarit (La Rochelle) le 24 janvier, de Thibaud Flament (Toulouse) deux jours plus tard et d'un "membre de l'encadrement logistique" le 2 février, selon la FFR.

"Je me sens bien, j'ai eu quelques petits symptômes mercredi. Je me suis mis à l'isolement mercredi, on avait été testés le matin, j'étais négatif. J'ai eu des symptômes en fin de journée, je suis allé voir le médecin: j'ai été testé à nouveau. J'étais à l'isolement et hier (jeudi), on a eu confirmation avec un test PCR. On a respecté le protocole à la lettre", a confié Galthié à l'AFP.

- Jalibert "trop juste" -

Pour les retrouvailles avec le Stade de France, pas d'inquiétude. "Tout est calé pour dimanche: depuis que je suis isolé, je participe à toutes les réunions en visio ou en audio (...) Dimanche, je serai à distance avec un téléphone et quelques échanges brefs, avant, après, à la mi-temps...", a détaillé le sélectionneur.

Si Galthié n'est pas en tribunes, sur le terrain en revanche, les Bleus auront des habitudes: treize des quinze tombeurs de la Nouvelle-Zélande retrouvent leurs marques face à l'Italie.

Julien Marchand, qui avait cédé sa place de talonneur en raison d'une blessure aux côtes à l'automne, retrouve son maillot floqué du N.2 tandis que Dylan Cretin s'installe en troisième ligne.

"Dylan est là tout le temps, il s'entraîne avec nous, il est de toutes les compétitions, toutes les tournées. On a joué vingt test-matches, il a treize sélections. Ce qui fait qu'il démarre aujourd'hui, c'est d'abord son niveau de jeu et la complémentarité qu'il peut avoir", a expliqué Galthié à l'AFP.

Le Lyonnais, chouchou de l'entraîneur de la touche française Karim Ghezal, profite également du repositionnement de Cameron Woki, habituel troisième ligne à l'UBB, dans la cage ou des absences de Charles Ollivon (genou) et Thibaud Flament (Covid).

- Derniers tests samedi -

Avec Cretin et Woki, le staff des Bleus a opté pour deux des meilleurs sauteurs du Top 14, histoire d'asseoir sa domination.

"Ils ont des qualités, pas uniquement en touche. Ce sont deux joueurs très impliqués dans la stratégie de conquête aérienne. Il faut chercher le bon équilibre entre la puissance au sol et la présence aérienne", a encore justifié Galthié.

Habituel remplaçant de Romain Ntamack à l'ouverture, le N.10 Matthieu Jalibert est quant à lui "trop juste" et ne figure pas sur la feuille de match.

Au contraire des Toulousains, absents lors de la première semaine du rassemblement. Cinq des champions de France en titre (Dupont, Cros, Jelonch, Baille, Ntamack) ont été testés positifs fin janvier. Le demi de mêlée, capitaine des Bleus et meilleur joueur du monde, n'a d'ailleurs joué qu'un seul match depuis le 11 décembre, 70 minutes peu enthousiasmantes lors de la défaite contre le Racing 92.

Mais pas d'inquiétude à avoir sur leur manque de rythme, selon le staff. "Ce n'est pas quatre, cinq, six jours d'arrêt, surtout à ce moment-là de la saison, qui vont poser énormément de problèmes", a d'ailleurs tempéré le directeur de la performance Thibault Giroud.

"On se prépare à toutes les éventualités, avec des forfaits de dernière minute: on a un dernier test samedi matin", a abondé Galthié. Réponse sur le terrain dimanche.

M.Gameiro--PC