Portugal Colonial - Législatives: le 2e YouTubeur le plus suivi de France s'engage "contre l'extrême droite"

Euronext
AEX -0.22% 914.97
BEL20 0.13% 4038.15
PX1 -0.31% 7598.63
ISEQ 0.42% 9406.6
OSEBX -0.39% 1446.85 kr
PSI20 -0.09% 6854.32
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 0.47% 2398.23
N150 -0.35% 3385.69
Législatives: le 2e YouTubeur le plus suivi de France s'engage "contre l'extrême droite"
Législatives: le 2e YouTubeur le plus suivi de France s'engage "contre l'extrême droite" / Photo: Christophe ARCHAMBAULT - AFP/Archives

Législatives: le 2e YouTubeur le plus suivi de France s'engage "contre l'extrême droite"

Squeezie, deuxième YouTubeur le plus suivi de France avec 19 millions d'abonnés sur YouTube, a mis en garde contre "une montée drastique de l'extrême droite" et appelé "les jeunes qui (l)e suivent" à voter aux législatives, dans un message sur Instagram vendredi.

Taille du texte:

"Allez voter les 30 juin et 7 juillet prochains, et gardez en tête que voter pour un parti qui prône la haine, la discrimination, et la peur de l'autre n'a jamais été une solution", a-t-il écrit à ses quelque 8,7 millions d'abonnés Instagram.

"Le RN ne vous aidera pas", a-t-il également averti, dans une allusion au Rassemblement national de Marine Le Pen, grand favori des législatives après les récentes élections européennes.

De son vrai nom Lucas Hauchard, Squeezie, 28 ans, se fait habituellement très discret sur ses opinions politiques.

Mais après le résultat des élections européennes et l'annonce des législatives, de nombreux fans réclamaient sur les réseaux sociaux une prise de position de ce créateur de contenu très populaire.

"Je n'ai jamais voulu vous parler de politique (...) car chacun est maître de ses convictions et je ne veux pas que les miennes influencent les vôtres", écrit-il. "Mais je pense que s'opposer fermement à une idéologie extrême qui prône la haine et la discrimination va au-delà d'une quelconque prise de position politique".

"Ces dernières années le RN a réussi à lisser son image et à prétendre qu'il n'est pas un parti d'extrême droite", souligne-t-il, avant d'ajouter: "il n'y aucune honte a être tombé dans le panneau".

"Il n'est jamais trop tard pour reconsidérer les choses et faire évoluer sa réflexion" a-t-il plaidé. Une heure après sa mise en ligne, son message comptait plus de 400.000 +likes+.

T.Batista--PC