Portugal Colonial - Le FC Barcelone règle ses comptes avec son ancien président

Euronext
AEX -1.28% 872.75
BEL20 -1.68% 3788.99
PX1 -1.33% 7937.77
ISEQ -1.17% 9782.97
OSEBX -0.91% 1349.57 kr
PSI20 -0.5% 6237.55
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 0.94% 2125.31
N150 -1.47% 3308.34
Le FC Barcelone règle ses comptes avec son ancien président
Le FC Barcelone règle ses comptes avec son ancien président

Le FC Barcelone règle ses comptes avec son ancien président

Des "paiements sans objet" et des irrégularités "gravissimes": englué dans une crise financière sans précédent, le FC Barcelone a lancé mardi une nouvelle salve de critiques contre son ancienne équipe dirigeante, visée par une enquête judiciaire pour de possibles malversations.

Taille du texte:

Ce nouvel épisode des règlements de compte internes au Barça survient alors que le club, qui a dû laisser partir Lionel Messi l'été dernier au PSG parce qu'il n'avait plus les moyens de payer le salaire de son joueur vedette, essaie tant bien que mal de retrouver son standing, plombé par une série de mauvais choix de l'ancienne direction sur le plan du recrutement.

Le club blaugrana avait ainsi dépensé 120 millions d'euros pour faire venir de l'Atlético Madrid l'international français Antoine Griezman... qui y est retourné deux ans plus tard en prêt gratuit. Les recrutements à prix d'or d'un autre international français, Ousmane Dembélé, et du Brésilien Philippe Coutinho se sont également avérés des fiascos à la fois sportif et financier.

"Il ne s'agit pas de qualifier de meilleure ou de pire la gestion de l'équipe antérieure", a toutefois assuré l'avocat du club catalan, Jaume Campaner, en présentant lors d'une conférence de presse les résultats d'un audit financier commandé par la nouvelle équipe dirigeante du Barça.

"Il s'agit de signaler à l'autorité compétente (...) une série de conduites délictuelles gravissisimes", a poursuivi l'avocat, en assurant n'avoir "aucun doute" sur le fait que les opérations mises en lumière par cette expertise relevaient du champ "pénal".

- "Paiements disportionnés" -

Ce rapport, réalisé par le cabinet Kroll, avait été réclamé à l'automne par le président Joan Laporta, arrivé à la tête du FC Barcelone en mars 2021. L'objectif était de faire la lumière sur de possibles irrégularités comptables commises à l'époque de son prédécesseur, Josep Maria Bartomeu, dont les mauvaises relations avec Messi avaient précipité le départ de celui-ci.

Les faits mis en lumière par cet audit sont "incontestables", a souligné M. Laporta, en évoquant des "paiements sans objet", "des paiements avec un objet fallacieux" et des "paiements disproportionnés". "Les personnes" à l'origine de ces opérations "devront en répondre", a-t-il insisté.

Les conclusions du rapport ont conduit le club Blaugrana à porter plainte mercredi contre l'ancienne direction, ce qui a entraîné l'ouverture d'une enquête préliminaire par le parquet de Barcelone.

"Ce que nous ne voulions pas, c'est être complices" des faits révélés par l'audit financier, a justifié Joan Laporta, en assurant que l'ancienne équipe dirigeante avait laissé le Barça dans une "situation de ruine".

"Il y avait un modus operandi qui empêchait les contrôles internes pour certaines opérations", a-t-il poursuivi, assurant que l'ancienne direction avait l'habitude de "fractionner" certaines factures afin qu'elles passent sous les radars.

La nouvelle direction du club épingle régulièrement depuis l'automne la gestion de Josep Maria Bartomeu, qui a démissionné sous la pression en octobre 2020 après six ans passés à la tête des Blaugranas.

Lors de la présentation d'un premier audit interne en octobre, le nouveau directeur général des Blaugranas, Ferran Reverter, l'avait ainsi accusé d'avoir laissé le FC Barcelone "en situation de faillite comptable", évoquant une dette d'un montant de 1,35 milliard d'euros, des problèmes de trésorerie et une énorme masse salariale.

Josep Maria Bartomeu avait, pour sa part, attribué les importantes pertes essuyées par le club à la crise du Covid-19.

- Masse salariale en baisse

Le FC Barcelone, qui a clos la saison 2020/21 sur des pertes nettes s'élevant à 481 millions d'euros, est pris à la gorge par de graves problèmes financiers.

A tel point que plusieurs de ses joueurs majeurs, dont les internationaux espagnols Gerard Piqué et Sergio Busquets ou le champion du monde français Samuel Umtiti, ont dû accepter une baisse de leur salaire pour aider le Barça à réduire sa masse salariale afin de pouvoir de nouveau recruter.

Depuis l'arrivée de M. Laporta, qui avait déjà présidé le club de 2003 à 2010, la masse salariale du Barça a été réduite à 155 millions d'euros, alors qu'elle était de 759 millions en mars 2021.

G.M.Castelo--PC