Portugal Colonial - Euro-2022 de hand: l'Espagne peut rêver au triplé continental

Euronext
AEX -1.2% 922.29
BEL20 -0.42% 3989.59
PX1 -0.32% 7556.06
ISEQ -0.48% 9761.12
OSEBX 0% 1425.23 kr
PSI20 0.44% 6805.66
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 0.68% 2401.01
N150 -0.03% 3374.56
Euro-2022 de hand: l'Espagne peut rêver au triplé continental

Euro-2022 de hand: l'Espagne peut rêver au triplé continental

L'Espagne, double championne d'Europe en titre, s'est offert le droit de rêver à un triplé continental grâce à sa victoire en demi-finales de l'Euro-2022 contre le Danemark, alors que la Suède a surpris les champions olympiques français, vendredi à Budapest.

Taille du texte:

Dans une revanche des demi-finales du Mondial-2021 il y a un an en Egypte et des Jeux olympiques à Tokyo il y a six mois, les Espagnols ont pris leur revanche sur les coéquipiers de Mikkel Hansen en s'imposant 29 à 25.

Grâce à un énorme gardien Gonzalo Perez de Vargas (14 arrêts), et aux 11 buts du Barcelonais Aleix Gomez (dont 9 dans le jeu), les hommes de Jordi Ribera tenteront dimanche de soulever leur troisième titre européen consécutif après 2018 et 2020.

Ce triplé, seule la grande Suède est parvenue à le réaliser à la bascule des années 1990 et 2000 (1998, 2000, 2002).

En finale dimanche, c'est justement contre la Suède, en plein renouveau après un gros trou d'air générationnel à la fin des années 2000 et au début des années 2010, que les Ibériques tenteront de remonter sur la plus haute marche du podium.

Vendredi, les joueurs de Glenn Solberg sont parvenus à passer outre les absences de plusieurs de leurs meilleurs joueurs comme leur meilleur buteur Hampus Wanne, l'ailier droit Niclas Ekberg, le demi-centre Felix Claar et l'arrière droit Lukas Sandell, tous testés positifs au Covid-19 et placés à l'isolement.

Mais Jim Gottfridsson, avec ses 9 buts sur 10 tentatives, a fait souffrir une défense française, qui de l'aveu du capitaine tricolore Valentin Porte, a pris trop de buts pour pouvoir espérer gagner.

En fin de match, les Français ont eu les balles pour revenir sur les Suédois. Mais Andreas Palicka a bloqué les deux tentatives de Ludovic Fabregas, les deux seuls échecs du pivot bleu, dont une balle d'égalisation à dix secondes du terme de la rencontre. Au final, les Suédois se sont imposés 34 à 33.

Le match pour la troisième place, dimanche en milieu d'après-midi (15h30), entre la France et le Danemark sera donc un remake de la finale olympique remportée par la France il y a six mois à Tokyo.

V.Fontes--PC